logo_ores_et_audace
Ausangate - La montagne est impressionnante

PÉROU | à travers les montagnes andines

– 3 treks en autonomie pour découvrir le Pérou ­­

Le Pérou est un pays aux multiples visages: ses cordillères aux sommets ennei­gées, ses lacs aux couleurs intenses, ses plaines arides où pâturent des trou­peaux d’al­pa­gas, ses canyons sauvages survo­lés par des condors, ses ruines de civi­li­sa­tions millénaires, ses forêts tropi­cales pleines de vie, ses villes aux marchés colo­rés, sa gastro­no­mie unique et savou­reuse. Ce pays est une desti­na­tion que l’on n’oublie pas.

Comme pour beaucoup, le Pérou était un rêve d’enfant, un gribouillis sur une obscure bucket-list. Finalement, nous nous sommes lancés à l’assaut des montagnes andines. Plusieurs mois de préparation ont été nécessaire pour que le 10 août 2019, nous embarquions dans un avion à destination de Cusco. Avec notre visa touristique en poche, nous avions un mois pour découvrir les différentes régions du Pérou. Très vite, notre voyage s’est articulé autour de trois treks: les deux premiers dans la région de Cusco et le troisième du côté de Huaraz dans la cordière Blanche. « Et le lac Titicaca », me direz-vous ? Eh bien, non ! C’est l’une des destinations phares du pays. Pour autant, la région du lac Titicaca se trouve à l’extrême sud du Pérou à l’opposé de la cordière Blanche que nous voulions ABSOLUMENT explorer.

Ces trois itinéraires sont très différents, ont leurs avantages et leurs – petits – défauts. Ils se complètent parfaitement et permettent d’entrevoir plusieurs aspects du pays. Vous retrouverez chacun d’eux dans les articles ci-dessous.t

Attention ! Tous les itinéraires sont compris entre 3000 et 5200 mètres d’altitude. Nous ne parlons pas ici d’alpinisme. Néanmoins, ces parcours sont pour la plupart en hautes montagnes. Il y a donc certaines règles à respecter comme les paliers d’acclimatation. Si ces termes vous sont inconnus, nous vous invitons à contacter des professionnelles du secteur qui pourront au mieux vous renseigner.

Sur ces dernières recommandations, nous espérons que vous aurez envie de découvrir ce pays qui n’a fait que nous ravir de jour en jour.

Tout savoir avant le départ

perou10 [Converti] - frontière
Pérou - Carte

Capitale: Lima

Superficie: 1 285 216 km2

Population: 32 millions d’habitants

Devise: Sol (PEN)

  • QUAND Y ALLER ? De mai à septembre est la période la plus favorable pour parcourir le Pérou. Pendant la saison sèche qui correspond à l’hiver, la météo y est clémente avec néanmoins des nuits fraîches (voire très fraîches) en haute altitude.
  • COMMENT Y ALLER ? Plusieurs vols directs partent tous les jours de l’aéroport Paris – CDG en direction de Lima. Depuis la capitale, vous aurez le choix de prendre l’avion jusqu’à Cusco ou d’utiliser les très réputés bus de nuit (pour Huaraz par exemple).
  • DÉCALAGE HORAIRE: – 7h00 en été | 6h00 en hiver.
  • BUDGET: Le Pérou est une destination accessible même si l’activité touristique de Cusco et Lima encourage certains à gonfler leurs prix. Pour autant, avec un peu d’attention, il est facile d’éviter ces petits pièges.
  • MONNAIE: Le Nouveau Sol ou Nuevo Sol est la devise péruvienne. 1€ = 0,23 PEN (en janvier 2021). L’euro ou le dollar sont facilement échangeables sur place dans des bureaux de change. Même si la carte bancaire est acceptée dans la plupart des établissements, vous paierez des frais de commission à votre banque pour chaque transaction ou retrait (certaines cartes de crédit avec option font exception).
  • VISA: Obligatoire pour les ressortissants français. Si vous restez moins de 90 jours, optez pour un visa touristique. Pour obtenir ce précieux sésame, rien de plus simple: il sera effectué à la frontière péruvienne. Pas besoin de faire la demande à l’avance Il est seulement nécessaire d’avoir un passeport en cours de validité. Pensez juste à prévenir le Consulat de France de votre présence sur le territoire. Pour cela, un simple mail suffit, à l’adresse france.consulat@ambafrance-pe.fr.
  • VACCINS: Il n’y a pas de vaccins obligatoires, mais en fonction des régions visitées, certains sont fortement recommandés comme l’hépatite A ou la fièvre jaune. Pour plus de précisons, le site de l’ambassade au Pérou met à jour ces informations régulièrement.
  • RÉSEAUX: Un forfait international ou une option auprès de votre opérateur est la solution la plus simple. L’application Whatsapp est également très répandue dans le pays et permet de communiquer facilement via internet avec les taxis par exemple.
  • SÉCURITÉ: Le site de l’ambassade est la référence à consulter sur le sujet. Comme dans tous les pays, être discret reste la meilleure des protections. Par ailleurs, l’ambassade recommande d’éviter les régions frontière avec la Colombie. Dans notre cas, nous n’avons jamais eu de problèmes.

En autonomie complète ou avec guide ?

Une question qui pourra venir rapidement lors de la préparation de votre expédition au Pérou est «Est-ce que je doit passer par une agence ou est-ce que je peux le faire seul ? ». Sachez simplement qu’il n’y a aucune obligation de prendre un guide pour les treks qui sont présentés ici. Le seul circuit qui l’impose est l’Inca Trail. 

EN AUTONOMIE – Partir en autonomie implique différents facteurs, comme une préparation physique plus importante, une expérience significative de la montagne, la capacité de se repérer/guider avec une carte et posséder un équipement adapté à la haute montagne. Si vous avez la possibilité de tenter l’aventure, nous ne saurions que vous conseiller de partir seul (sans agence). Il s’agit d’une expérience très différente et unique qui débute dès la préparation de son voyage. Vous savourez d’autant plus chaque pas sur ces chemins en autonomie.

AVEC UN GUIDE – Évidemment, partir avec une agence est également une très bonne option. Votre voyage n’en sera pas moins incroyable. Il sera plus sécurisant et confortable pour des personnes qui débutent dans ce domaine (ou qui n’ont simplement pas envie), car vous n’aurez pas besoin de vous occuper de la nourriture, de l’itinéraire, des réservations, du poids à transporter, etc. Le prix ne sera bien sûr pas le même. Par ailleurs, le choix de l’agence est crucial. Si nous ne pouvons pas véritablement vous conseiller ici, un peu de recherche et un petit tour sur les avis de TripAdvisor suffisent bien souvent à déjouer les tour-opérateurs malveillants (maltraitance animale, conditions de sécurité précaires, matériel abîmé, exploitation de la main-d’œuvre locale).

En quelques chiffre

Salkantay

Distance : 77,1 km
Durée : 4 jours
D+ :  5243 m.
D- : 5702 m.
Alt. moyenne : 3066 m.

Ausangate

Distance : 66,4 km
Durée : 3 jours ½
D+ :  2593 m.
D- : 2559 m.
Alt. moyenne : 4511 m.

Huayhuash

Distance : 81,8 km
Durée : 7/10 jours
D+ : 4259 m.
D- : 5164 m.
Alt. moyenne : 4252 m.