logo_ores_et_audace

Reykjavik | Visite de la capitale islandaise en 6 incontournables

Une visite de Reykjavik est pour beaucoup la première étape vers une escapade à travers l’Islande. Comme vous le savez, la ville, ce n’est pas vraiment notre tasse de thé ! Mais nous avons tout de même passé une journée complète dans la capitale (et finalement sans regret !). Pendant cet intermède citadin, nous avons finalisé notre road-trip improvisé dans le Nord-Ouest de l’Islande. Une belle occasion pour visiter les lieux emblématiques de la capitale islandaise avant de s’aventurer dans les plaines. Si vous vous demandez que faire durant votre arrêt à Reykjavik, voici le résumé en 6 pépites. Allergique à la ville, passez votre chemin et venez découvrir notre traversée de l’Islande ou le road-trip dans les Westfjords !

— Pourquoi faut-il (vraiment) visiter Reykjavik ?

Lors de la planification de notre voyage en Islande, nous n’avions pas prévu de faire la visite de Reykjavik. Parti pour traverser le pays à pied durant 14 jours, nous ne pouvions pas envisager un arrêt dans la capitale islandaise. Mais suite à l’annonce d’une importante tempête, nous avons été rapatriés en urgence vers la capitale. Cette contrainte s’est finalement transformée en aubaine : faire la visite de Reykjavik pendant une journée complète et organiser notre road-trip dans le Nord-Ouest. Nous devons admettre que cet entracte culturel nous a réservé de belles surprises ! Alors, faut-il faire une visite de Reykjavik ? Notre réponse (à notre grand étonnement) est OUI!

À Reykjavik, vous ne trouverez pas une ville comme les autres. Son architecture, ses restaurants chaleureux, son vent constant et bien d’autres choses en font une cité très agréable à visiter. Bien qu’une journée soit suffisante, une seconde permettrait de l’apprécier en profondeur et de s’imprégner davantage de son ambiance. Cela dépend de combien de temps vous disposez, car nous savons bien que ce pays offre bien d’autres choses…f

Vue du port mer Reykjavik Islande

Que faire en 1 jour dans la capitale Islandaise ?​

1. Découvrir l'église d'Hallgrímskirkja, le cœur basaltique de la capitale.

Direction Hallgrímskirkja ! Haute de 73 mètres, l’architecture de l’église d’Hallgrímur s’inspire des emblématiques orgues basaltiques, formation rocheuse présente en grands nombres en Islande. Faite entièrement en béton, son extérieur est particulièrement impressionnant et imposant. Elle surplombe l’hyper centre touristique de la ville et est donc un passage obligatoire pour toute (bonne) visite de Reykjavik. Son incroyable façade contraste avec la sobriété de son intérieur, tout en crépit. Si vous en avez l’occasion, prenez le temps de monter dans son clocher. Vue imprenable sur la capitale islandaise et ses paysages environnants garantis ! Malheureusement pour nous, le jour de notre visite, celui-ci était fermé à cause de la tempête qui traversait le pays ….

Infos pratiques

L'accès au clocher est payant, 1000 ISK soit environ 6,85€ à payer dans la boutique de l'église. Les horaires d'ouverture sont 10h à 17h tous les jours sauf le dimanche à partir de 12h30.

2. Sólfar — bateau viking ou squelette de baleine ?

Aventurez-vous ensuite sur la jetée près du port. Vous y trouverez LA statue emblématique de Reykjavik: Sólfar ou Le Voyageur du Soleil. Création de l’artiste Jón Gunnar Árnason, cette œuvre fait face à l’océan. Bateau viking ou squelette de baleine, cet objet attire de nombreux touristes, mais nous sommes forcés de dire qu’elle vaut le détour. Pas la peine de vous y attarder des heures, mais choisissez votre horaire pour ne pas vous faire engloutir par les perches à selfie.
Aux aurores ou à la nuit tombée, n’hésitez pas à venir apprécier les formes délicates de cette proue d’acier sur fond de montagnes.

Sculpture du Voyageur du Soleil Solfar Reykjavik Islande_2

3. succomber aux spécialités culinaires de Reykjavik

Après la semaine que nous venions de passer, l’idée d’un bon café accompagné d’un bagel nous réjouissait ! Pour le petit-déjeuner, nous nous sommes rendu chez Emilie and the cool kids. Quelle ne fut pas notre surprise en entendant le gérant du coffee-shop parler français ! Installée depuis quelques années, cette biscuiterie se trouve dans l’hyper centre de Reykjavik et propose une belle et gourmande sélection de bagels, muffins, cookies et scones. Le tout dans une ambiance cosys et chaleureuse. Parfait pour ce temps islandais ! Pour les plus gourmands et avides de spécialités locales, rendez-vous dans la plus ancienne boulangerie de l’île, Bernhoftsbakari. Votre estomac ne s’en remettra jamais !

Pour midi quoi de mieux pour affronter les températures automnales qu’une bonne soupe ? Mieux encore, une soupe dans un pain ! Svarta Kaffið se trouve dans la rue principale de Reykjavik et propose tous les jours deux soupes : une végétarienne et une avec viande. Servi dans un énorme pain (et avec une pinte de bière), il vous en coûtera 15.000 couronnes islandaises, soit une quinzaine d’euros. Un très bon rapport qualité/prix comparé aux autres établissements de la ville. Reykjavik compte un très grand nombre de restaurants dans l’axe de Laugavegur. Plus appétissant les uns que les autres, n’hésitez pas déambuler dans les rues pour trouver votre bonheur. 

4. le Harpa, Salle de concert aux milles facettes

Non loin du Sólfar, vous apercevrez la salle de concert Harpa. Si ce bâtiment a suscité beaucoup de controverses, il va sans dire que sa structure est spectaculaire ! Créée à partir de volumes géométriques en verre, la façade du bâtiment intègre la lumière par ses mille facettes imbriquées les unes dans les autres. Rendez-vous dans le hall d’entrée en accès libre, pour saisir et apprécier davantage la complexité de cet édifice. Un détour, plus que conseillé !

5. Visiter The Settlement Exhibition, le musée des premiers colons

Reykjavik regorge de musées, mais nous avons choisi « The Settlement Exhibition » qui retrace l’arrivée des colons sur l’île. Un sujet particulièrement intéressant avant de s’aventurer dans les plaines et pour comprendre la construction de Reykjavik. Comptez une petite heure pour cette pause culturelle. Ce musée est un très bon ratio entre objets archéologiques, interface numérique et maquette. À la fois ludique et consciencieux, c’est un bon compromis pour appréhender les bases historiques de l’Islande.

Retrouvez les horaires et les informations pratiques directement sur le site du musée ici.

6. déambuler dans le centre historique — street-art

Le street-art fait partie intégrante de l’ambiance de la ville ! C’est probablement l’une des choses que nous avons le plus aimées lors de notre visite de Reykjavik. Des maisons entières sont parfois recouvertes de ces œuvres, toutes d’artistes différents. Une grande partie de ces peintures se trouve autour de l’avenue principale de Laugavegur ou dans des rues adjacentes. Le meilleur moyen pour les découvrir, c’est encore de déambuler dans ce magnifique dédale ! Pour les plus pointilleux, voici une carte répertoriant certaines d’entre elles. Enfin, ne ratez pas le centre historique de Reykjavik qui se situe entre le port et le lac Tjörnin. Vous y trouverez les maisons typiques islandaises, toutes faites de taules colorées. 

Autour de Reykjavik ....

↠ Grótta Island Lighthouse, est un phare sur la pointe la plus au Nord de Reykjavik accessible en bus.

↠ Le Perlan, est un réservoir géothermique qui alimente en eau chaude la capitale. Il accueille un important musée des sciences naturelles, une grotte de glace et une terrasse panoramique.

↠ Les bains chauds ! Encore un incontournable de l’Islande. Si vous n’avez pas prévu d’en visiter ailleurs, le Sundhöllin se trouve dans le centre-ville. Pour autant les plus connus restent le Blue Lagoon qui se trouvent à une cinquantaine de kilomètres de la capitale.

— Trouver un hébergement à Reykjavik

Vous le savez déjà sûrement: les pays nordiques sont chers ! Et les hôtels à Reykjavik ne font pas exceptions… Nous ne pouvons pas vraiment vous conseiller l’appartement dans lequel nous où nous avons séjourné. Il a été réservé à la dernière minute et sans véritable comparatif, car il ne restait pas beaucoup de choix. Disons que c’est l’hôtel du compromis ! La chambre était petite et assez bruyante. Pour autant le tarif était très attractif, notamment au vu de sa location en hypercentre. Enfin, je dirai que malgré une salle de bain ridiculement petite, tout était très propre et avec les commodités nécessaires (bouilloire, etc …). Donc au final pour 110 euros/nuit, le 100 Iceland était un endroit convenable pour passer une nuit !

Pour aller pour loin:

↠ 35 € pour un dortoir, le Kex hotel est auberge de jeunesse stylé aux prix attractifs;

Pour 130 €, le Rey appartements est un des établissement ayant les meilleurs retours pour un prix raisonnable;

à 220 €, le House of the Snowbird pour une immersion dans la culture islandaise.

— Quand visiter l'Islande ?

Toutes les saisons sont bonnes pour se rendre en Islande, car chacune est unique et vous fera découvrir une beauté particulière. Ce qu’il faut surtout se demander, c’est, quelles sont les choses que vous avez envie de voir.  Ses étendues blanches et ses aurores boréales en hiver ? Ou ses terres verdoyantes et ces plaines extra-terrestres en été ?

Pour ce qui est de faire une visite de Reykjavik, nous vous conseillons de le faire au début de votre voyage. C’est le moment idéal pour se reposer du vol et faire vos courses avant de vous aventurer dans le pays. Pour être tout à fait sincère, après être rentrée de votre exploration du pays, la ville vous paraîtra peut-être un peu fade. L’Islande est un territoire si riche en paysages !

↠ Transfert de l'aéroport à Reykjavik

L’aéroport international de l’île se trouve à 50 kilomètres de la capitale. C’est l’aéroport de Keflavik. Il est impératif de prévoir votre transfert jusqu’à Reykjavik. Plusieurs options s’offrent à vous: 

↠ La plus simple est de louer une voiture directement à l’aéroport pour l’ensemble de votre séjour si vous ne pensez pas rester en ville longtemps. Nous avons loué la nôtre chez Europcar mais il existe beaucoup d’autres agences, alors n’hésitez pas à comparer les prix sur Kayak ou Rentalcars.

↠ Il est également possible de réserver un bus pour faire le transfert entre l’aéroport et votre résidence. Cela vous permet de louer une voiture que lorsque vous serez hors de la ville. Le plus simple est de réserver un trajet en bus Flybus. Celui-ci vous déposera devant n’importe lequel des hôtels de Reykjavik. Vous indiquez votre hébergement en montant dans le bus directement au chauffeur. Le trajet coûte 32 euros/pers pour à peu près 45 minutes de route.

↠ Se déplacer en ville

La capitale islandaise possède un réseau de bus très développé. Bien que le centre-ville se découvre facilement à pied, sachez qu’il est facile de prendre des lignes de bus pour des visites en périphérie. Pour se faire, il est possible d’acheter des billets en ligne sur l’application mobile Strætó ou sur le site www.straeto.is. Cette plateforme fonctionne pour les bus du pays entier et est très très pratique. Vous pouvez par exemple savoir où se trouve votre bus via une carte ! Prenez-en  de la graine la RATP !

Notre escapade dans la capitale fut très brève, mais si vous souhaitez y passer un peu plus de temps nous vous conseillons le blog de Percpectives de voyages

Vous l’aurez compris, la visite de Reykjavik marque pour nous la jonction entre notre trek de 9 jours dans les highlands et notre road trip dans les Nord-Ouest de l’Islande. Le début d’une aventure sur les côtes islandaises, où nous avons voyagé sur le spectre de l’émerveillement … Affaire à suivre !

Nos autres articles sur
l'Islande

Articles sur nos
Micro-aventures

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *